AFP
AFP

Canicule, covid… « dans les Ehpad, on court d’une crise à l’autre ».

Vendredi 7 Août 2020

Depuis trois jours, la canicule inquiète les Ehpad, déjà durement touchés par l’épidémie du coronavirus. Pascal Champvert, président de l’association des directeurs d’établissements, AD-PA dénonce un manque de personnel criant.

Le thermomètre affiche un bon 41° dans le Sud-Ouest. A Paris, il avoisine les 40°. Partout en France, les températures montent en flèche. La canicule s’est installée dans tout le pays et pour plusieurs jours. Les établissements pour personnes âgées doivent respecter les protocoles liés à la canicule. Le plan bleu canicule, le personnel connaît et maîtrise. Mais cette année, il revêt une difficulté supplémentaire, alors que les protocoles sanitaires de précaution sont toujours en vigueur et que les chiffres sur le nombre de malades du covid repartent à la hausse. Selon santé publique France, au cours des deux dernières semaines depuis le 30 juillet, 70 établissements (sur près de 7000) ont déclaré au moins un nouveau cas confirmé de covid-19 parmi les résidents ou le personnel. En Bretagne et dans les Alpes-Maritimes, plusieurs maisons de retraite ont préféré remettre en place un confinement, en interdisant notamment les visites de personnes extérieures. Pour rappel, près la moitié des quelques 30 000 morts du covid étaient des résidents d’Ehpad. Alors certains ne veulent pas prendre de risque, même si la situation reste beaucoup moins tendue qu’en mars dernier.

Pour rappel aussi, la canicule de 2003 avait fait 15 000 morts. Alors une surveillance accrue des personnes âgées s’impose. Le personnel dresse des fiches hydratation pour les résidents les plus fragiles et doit les inciter à boire toute la journée. Seulement voilà. L’utilisation des climatiseurs peut faire circuler le virus. Selon le protocole du ministère de la Santé, seule une ventilation permettant d’apporter de l’air neuf venant de l’extérieur est autorisée. Pascal Champvert, président de l’association des directeurs au service des personnes âgées AD-PA, tempête : « On court d’une crise à l’autre ! Alors, là, on doit bricoler, comme d’habitude. On va dire que les professionnels ne sont pas à la hauteur, alors que le problème n’est pas la qualité de leur travail, mais le sous-effectif criant ». Il fait les comptes : 10 000 morts de la grippe chaque année, 3000 en moyenne par an de la canicule depuis 2003. A cela s’ajoute les décès liés au covid. Pascal Champvert ne décolère pas. Ce qu’il craint ? « Des milliers de morts. Et on se satisfera. On dira : oui, c’est difficile. Mais les gens meurent parce qu’ils sont vieux. Après tout, un vieux qui meurt, c’est moins grave qu’un jeune…».

Comme l’ensemble des syndicats en lien avec les personnels œuvrant auprès des personnes âgées, le président de l’AD-PA estime que pour travailler dans de bonnes conditions, il faudrait dix professionnels pour dix personnes âgées. Aujourd’hui, ils sont moins de six pour dix. Et quand il faut mettre les bouchées double pour éviter les drames en tant de crise comme celle de la canicule ou du covid, les comptes n’y sont forcément pas. Pas question de faire prendre plus de douches aux résidents. « C’est impossible, ça demande beaucoup trop de temps. Aujourd’hui, les résidents ont en moyenne une douche par semaine. On ne peut pas faire plus ». Pour faire face à la canicule, alors que du personnel est en vacances et que beaucoup sont fatigués après les tensions de quatre mois de crise sanitaire, il faudra faire au mieux, sans plus de moyens humains. Pascal Champtvert ne sait que trop bien comment. « Supprimer les activités pour libérer un peu plus le personnel, arrêter le ménage courant pour que les femmes de ménage puissent donner à boire aux personnes âgées… C’est du bricolage en permanence et ce n’est pas normal. Les familles le voient bien et elles le déplorent. Elles savent aussi que les professionnels donnent le meilleur de ce qu’ils peuvent. Ce ne sont pas des fainéants ni des incompétents. C’est juste qu’ils n’ont pas les moyens de fonctionner ».

Nadège Dubessay

×