Justice. Les recours de Sarkozy sur l’affaire libyenne seront-ils entendus ?

Jeudi 24 Septembre 2020

L’enquête sur les soupçons de financement libyen de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007 va-t-elle connaître une évolution majeure ? La cour d’appel de Paris se prononce ce jeudi sur les recours déposés par l’ancien président de la République, qui conteste la validité des investigations lancées depuis huit ans. L’ex-chef d’État, mis en examen pour « corruption passive, financement illégal de campagne électorale et recel de détournements de fonds publics libyens », invoque l’immunité présidentielle pour une partie des faits reprochés. Son camp estime également que l’affaire devrait être confiée à la Cour de justice de la République pour les faits antérieurs à son élection, alors qu’il était ministre. Enfin, Nicolas Sarkozy fait valoir que la loi française ne prévoit pas de poursuites pour le détournement des fonds publics d’un pays étranger, la Libye en l’occurrence. A. S.

×