réforme des retraites

Très tôt jeudi, dans la froideur matinale, au dépôt d’autobus Pleyel (Saint-Denis), les agents de la RATP tenaient leur piquet de grève avant de rejoindre la manifestation parisienne. Magali Bragard, Eric Feferberg/AFP
Pas moins de 270	000 personnes ont parcouru les grands boulevards parisiens, de la gare de l’Est à la place de la Nation. «	Aujourd’hui dans la rue, demain on continue	», ont scandé les manifestants. Julien Jaulin	; Nicolas Cleuet/AFP	; Lahcène Abib
Les responsables de la majorité se sont largement affichés sur le terrain. Le secrétaire d’État aux Transports, Jean-Baptiste Djebbari, lui, était avec des employés de la RATP. Gilles Rolle/Réa
De nombreux enseignants de Seine-Saint-Denis se sont invités dans le cortège parisien, dénoncant le manque de moyens dans l’éducation. Julien Jaulin/HanslucasParmi les revendications des professeurs, l’arrêt de la casse des lycées pro figurait aussi en bonne place. Lahcène AbibVisés en premier lieu par la réforme des retraites, les enseignants exigent des augmentations de salaire. Julien Jaulin/Hanslucas
À vélo, à pied, en covoiturage& comme ici à Paris, les Français, dont une majorité approuve la contestation, avaient prévu leurs déplacements. G. Fuentes/Reuters

Pages

×