Rugby. Bernard Laporte, le président de la Fédération mis en garde à vue

Mercredi 23 Septembre 2020

À dix jours de briguer sa succession à la tête de la Fédération française de rugby, Bernard Laporte a été placé en garde à vue, mardi matin, à Paris, dans l’enquête sur ses liens avec le groupe Altrad, sponsor de l’équipe de France. Le patron du groupe, spécialisé dans les matériels de bâtiment, Mohed Altrad, propriétaire du club de rugby de Montpellier, a également été placé en garde à vue par la police financière, tout comme Claude Atcher, le patron du Mondial 2023, et deux responsables de la Fédération, Serge Simon et Nicolas Hourquet. Laporte est notamment soupçonné d’avoir favorisé le Montpellier Hérault Rugby (MHR) en intervenant auprès de la commission d’appel de la FFR pour faire diminuer des sanctions contre le club, fin juin 2017. L’ancien sélectionneur des Bleus s’est toujours défendu de toute intervention en faveur de Montpellier, même s’il a reconnu avoir téléphoné au président de la commission, Jean-Daniel Simonet. E. S.

×