Transformation

Vendredi 31 Juillet 2020

C’EST DU DIRECT !

L’actuelle présidente de France Télévisions, Delphine Ernotte-Cunci, présidera donc pour les cinq ans à venir aux destinées du groupe public. Ainsi l’a décidé le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA), qui a reconduit de manière inédite un dirigeant en exercice. Le CSA a fait « le choix des transformations engagées ». Est-ce un bon message envoyé à la fois aux salariés du groupe et aux téléspectateurs ? Car si la plupart des chantiers annoncés par Ernotte ne souffrent pas de critiques pour l’instant (« continuer France 4 en linéaire », « revitaliser France 5 », faire de Franceinfo « la première offre d’information »…), certaines « transformations » se feront dans la douleur. Pas un mot pour France Ô – dont la disparition-transformation est définitivement actée par la nouvelle ministre de la Culture, Roselyne Bachelot –, la charge de « faire rayonner la francophonie » étant confiée à TV5 Monde. Quant à France 3, il est question d’en faire un « réseau de 13 offres 100 % régionales », en partenariat avec France Bleu et en s’alliant avec la presse quotidienne régionale et les chaînes locales. Transformation ou dilution ?

×